2.453 sur 5.000 signatures

⇱ Deutsche Version    ⇱ Versione italiana

Dans la région chinoise du Xinjiang, selon les estimations, plus d’un million de Ouïgour-e-s sont emprisonnés dans des camps d’internement. Des rapports font état de tortures, de viols collectifs, de stérilisations forcées, de faim et de situations hygiéniques intolérables [1]. Une des activités dégradantes consiste à surveiller massivement la population, à l’intérieur et à l’extérieur de ces camps, par des outils de haute technologie. 

Le fournisseur chinois Hikvision joue un rôle capital dans cette surveillance massive au moyen de produits de haute sécurité. Il fournit des technologies utilisées directement dans les camps d’internement ouïgours. Malgré la critique internationale et les sanctions imposées par les USA, Hikvision n’a pas cessé l’exploitation de ce domaine d’activité très controversé.   

UBS, la banque suisse, est impliquée dans le groupe Hikvision par le biais de produits et de services d'investissement et gère également des actions pour des investisseurs inconnus en tant que "nominee shareholder". En tant qu’institut financier de renommée mondiale, elle procure à Hikvision d’importants moyens financiers, elle leur assure par ce biais une certaine légitimité et elle crée un climat favorable pour d’autres investisseurs. Indirectement, l’UBS encourage ainsi la surveillance massive des Ouïgour-e-s et porte une lourde responsabilité dans leur situation des droits de l’homme calamiteuse. [2]

Par conséquent, nous exigeons de l’UBS qu’elle prenne ses responsabilités et qu’elle arrête immédiatement toute activité, produits et services en rapport avec Hikvision.

***

[1] Selon les recherches de “China Cables” par le réseau de journalistes ICIJ, novembre 2019. 
[2] Selon les recherches de la Société pour les peuples menacés (SPM).
[3] Dans une version antérieure, nous avions écrit : "L'un des plus gros actionnaires de HIKVision est la banque suisse UBS." Cette formulation était imprécise et nous l'avons clarifiée le 30.11.2020 à 11h30. 

Partages autour de toi !

Plus nous sommes nombreux, plus nous sommes forts. Peux-tu partager la pétition avec tes ami-e-s et leur demander de la signer également ?

Tu signes en tant que Ce n'est pas toi? Cliques ici